Eaubonne (environ 24 000 habitants), située au cœur de la Vallée de Montmorency gagne à être connue en raison de ses nombreuses richesses patrimoniales : on la nommait autrefois « la ville aux quinze châteaux » (dont certains ont été construits par le célèbre architecte Nicolas Ledoux).

Son nom la prédestine à être une « ville d’eau » : elle est une des rares communes de la région à être traversée par un ruisseau dont une grande partie est à ciel ouvert, même s’il n’est presque pas visible de la rue, car il passe dans dans propriétés privées. De nombreux bassins l’agrémentent, avec des canards et de nombreux palmipèdes.

Son architecture urbaine est en grande partie placée sous le signe de la brique, cas assez singulier en Vallée de Montmorency, alors que de nombreuses briqueteries ont marqué la région.

Elle est une des rares communes à posséder trois églises, d’époques et de styles différents.

______________________________________________________________________________________________________________________


Visite de tombes de personnages Eaubonnais

au cimetière du Père Lachaise

commentée par Hervé Collet, président de Valmorency

Samedi 28 mai 2016 de 14 h à 18 h


      Descloseaux                                   Gohier                                                                               Eluard

Programme. Visite des tombes de :

- Jean-François de Saint-Lambert, écrivain, amant de Madame d’Houdetot, châtelain du Petit-Château et de l’actuel Château Philipson (11ème division)
- Michel Regnaud de Saint-Jean d'Angély (et sa femme Laure Guesnon de Bonneuil), bras droit de Napoléon, académicien, comte d’Empire, également châtelain de l’actuel Château Philipson (11ème division)
- Louis-Jérôme Gohier, chef d’État (président du Directoire), propriétaire du Petit-Château, et son épouse Magdaleine Charlotte Du Moulin (10ème division)
- Ustazade Silvestre de Sacy, conservateur de la bibliothèque Mazarine et académicien, propriétaire d’un pavillon dans l’actuelle rue Gabriel-Péri (10ème division)
- Paul Eluard, poète, ayant habité la villa qui porte son nom, rue Hénocque (97ème division)
- Sa deuxième femme, Nusch Eluard, née Marie Benz (idem)
- Pierre Louis Ollivier-Descloseaux, ancien cuisinier, avocat au Parlement, maire d'Eaubonne, gardien pendant quinze ans des dépouilles de Louis XVI et de Marie-Antoinette (45ème division)
- Ambroise-Louis, Baron de Lavenant et de Toukerb, colonel pensionnaire du Roy, maire d'Eaubonne (31ème division)
NB. Au passage, possibilité de s’arrêter quelques instants devant d’autres tombes célèbres.

Entrée libre sur inscription. Groupe limité à 30 personnes. S’inscrire, soit par e-mail : contact@eaubonne-historique.fr, soit par tél. au 06 81 30 14 53, soit par courrier : Cercle Historique d’Eaubonne – 14, rue de Locarno 95600 Eaubonne.

RDV à 13 h 45 à l’entrée principale du cimetière du Père-Lachaise, Boulevard de Ménilmontant.
(En cas de retard, contacter le n° 06 81 30 14 53).
Métro : Philippe-Auguste sur la ligne Dauphine-Nation (ou Père-Lachaise : c’est un peu plus loin).

NB. La ligne Dauphine-Nation peut être prise depuis la gare du Nord, en se rendant au métro La Chapelle (monter en queue du train à Ermont-Eaubonne et prendre le couloir qui conduit directement à cette station de métro « aérienne »).De nombreux parcs et jardins, publics ou privés (dont ceux de Bury, de l’hôpital, de la Chesnaie et de la Coulée verte) aèrent un territoire entièrement urbanisé, mais où dominent des pavillons individuels, tandis que les immeubles, de hauteur modérée, ont été pour la plupart construits dans d’anciennes propriétés bourgeoises, dotées d’arbres remarquables


Pour être informés de l'ensemble de nos activités en vallée de Montmorency,
vous pouvez télécharger la Lettre de Valmorency (au format pdf)