Eaubonne (environ 24 000 habitants), située au cœur de la Vallée de Montmorency gagne à être connue en raison de ses nombreuses richesses patrimoniales : on la nommait autrefois « la ville aux quinze châteaux » (dont certains ont été construits par le célèbre architecte Nicolas Ledoux).

Son nom la prédestine à être une « ville d’eau » : elle est une des rares communes de la région à être traversée par un ruisseau dont une grande partie est à ciel ouvert, même s’il n’est presque pas visible de la rue, car il passe dans dans propriétés privées. De nombreux bassins l’agrémentent, avec des canards et de nombreux palmipèdes.

Son architecture urbaine est en grande partie placée sous le signe de la brique, cas assez singulier en Vallée de Montmorency, alors que de nombreuses briqueteries ont marqué la région.

Elle est une des rares communes à posséder trois églises, d’époques et de styles différents.

____________________________________________________________________________________________________________

Les « Mardis de l’histoire Eaubonnaise »

Le Cercle Historique et Archéologique d’Eaubonne et de la Vallée de Montmorency propose, pour le dernier trimestre de 2017, sous forme d’atelier, des séquences d’environ une heure, tous les 15 jours en moyenne, de 16 h 30 à 17 h 30, à la Maison des Associations d’Eaubonne, salle Hajos (14, Bd du Petit-Château (parking), ou rue George V), sous le nom de Mardis de l’histoire Eaubonnaise, sous la direction de Hervé Collet, historien.

Cet atelier, limité à 20 participants, s’adresse à toute personne intéressée par l’histoire et le patrimoine d’Eaubonne, quel que soit son domicile. Chaque séance se déroulera de la façon
suivante :
1. Un exposé sur un personnage ou un événement de l’histoire d’Eaubonne (avec diaporama ou communication de documents écrits).
2. Des informations et des échanges sur des recherches en cours ou des découvertes récentes (environ 20 minutes).
3. La solution apportée à deux « énigmes » pittoresques relayées par le « Journal de François », dont vous trouverez ci-après quelques exemples (environ 10 minutes).

L’accès se fait sans inscription préalable (au moins, pour cette période d’essai). Il est simplement demandé une (petite) participation de 2 euros par séance pour les frais d’organisation. Exonération pour les adhérents du Cercle Historique (10 euros par an).
Contacts : 06 81 30 14 53 ou contact@eaubonne-historique.fr . Merci d’être ponctuel.

Programme septembre-décembre 2017

- 12 septembre. Sujet principal : Armand de Visme (1855-1928), avocat, maire, mécène et premier historien d’Eaubonne
- 26 septembre. L’ère des « banquiers » au XIXe siècle : six notables d’Eaubonne régents de la Banque de France (sur 48 !), propriétaires de la plupart des « châteaux d’Eaubonne ».
- 10 octobre. Xavier Poisson de la Chabeaussière, châtelain du Luat, homme de lettres, auteur d’un Catéchisme républicain (89 éditions en un siècle !) et d’une version pour guitare de « Plaisir d’Amour »
- 7 novembre. Cadoudal à Eaubonne et en vallée de Montmorency ou la « cavale » d’un opposant à Bonaparte
- 21 novembre. Les mécènes d’art à Eaubonne au XIXe siècle : Louis Coutan et Jean-Baptiste Roslin d’Ivry, collectionneurs et protecteurs de peintres (donations au Louvre)
- 5 décembre. Alfred Sommier (1835-1908), châtelain du Luat, dirigeant de raffineries sucrières, auteur de la restauration du château de Vaux-le-Vicomte
- 19 décembre. Le docteur Jean-Joseph Peyrot (1843-1917), chirurgien, auteur d’ouvrages médicaux, sénateur et académicien

Exemples d’« Enigmes eaubonnaises »

- Pourquoi un maire d'Eaubonne a-t-il été obligé de démissionner en 1943 ?
- Quel maire d'Eaubonne (et à quelle date) s'est-il plaint d'une « recrudescence de plaintes au sujet de l'allure des
automobiles dans la traversée de la commune. Les chauffeurs ne se conforment pas à l'arrêté municipal qui les oblige à ralentir et ne pas dépasser 12 kilomètres à l'heure » ?
- Un parti politique s'est emparé, dans les années précédant la seconde guerre mondiale, de la traditionnelle fête de la Saint-Jean à Eaubonne (banquet, feu de joie, jeux populaires) à des fins de propagande. Quel est ce parti ?
- Quelle pianiste d'Eaubonne, qui a elle-même été élève de Rubinstein, a-t-elle consacré une partie importante de sa vie à aider la carrière du célèbre virtuose français Marcel Ciampi ?
- Un simple bibliothécaire, qui a résidé trente ans à Eaubonne, a réussi à devenir membre de l'Académie Française. De qui s'agit-il et comment a-t-il pu intégrer la célèbre compagnie ?
- En 1794, en pleine Terreur, un jeune homme de 28 ans a fait publier à la mairie d'Eaubonne ses bans de mariage en se déclarant "homme de lettres". Quelle production littéraire particulière lui a valu ce titre ?

Journées du patrimoine 2017 à Eaubonne

proposées par la Ville d’Eaubonne, en partenariat avec le Cercle Historique et Archéologique d’Eaubonne, le Cercle d'Etudes Généalogiques et Héraldiques de l'Île-de-France (CEGHIF), le Collège du Temps Retrouvé, la Médiathèque Maurice Genevoix et le Conseil de quartier Jean- Jacques Rousseau.

Samedi 16 septembre 2017

9 h – 12 h 30 et 14 h – 19 h. Orange Bleue, 7 rue Jean Mermoz (hall d’entrée). Exposition de 20 panneaux sur « L’arrivée du chemin de fer en Vallée de Montmorency (en 1846) et les conséquences sur l’urbanisation du sud de la ville ». 9 h – 9 h 45 : visite commentée par Hervé Collet, historien.
10 h - 13 h et 14 h - 18 h. Hôtel de Mézières, avenue de l’Europe. Exposition « 14-18 Commémoration du centenaire ». Thème : « 1917, année décisive », avec focus sur l’aviation. (exposition ouverte du 7 septembre au 8 octobre).
10 h – 11 h. Château de la Chesnaie, 1 rue du 18 juin 1940. Visite du manoir du XVIIIe siècle et conférence sur « Mlle de Lubert, propriétaire du château du fief de Meaux, éminente femme de lettres du XVIIIe siècle », par Gérard Ducoeur, historien, vice-président de Valmorency.
10 h - 10 h 45. Propriété de M. Robert Goulfier, 6 bis avenue Jean-Jacques Rousseau.
Visite commentée de la cascade mythique où Madame d’Houdetot a reçu l’hommage de son ami philosophe en juin 1757 (Les Confessions, livre X), par Hervé Collet (nombre limité à 25 participants. S’inscrire au n° 01 34 27 26 62).
13 h 15 – 14 h. Cimetière ancien, avenue Gambetta (entrée près du monument aux morts).
Visite commentée des tombes de personnages célèbres de la commune, par Henri de Fraville,
historien.
14 h – 15 h. Maison des associations du Petit-Château, rue George V (salle Jean Veillon).
Conférence/diaporama de Jacques Rioland (Collège du Temps retrouvé) sur le thème : « Le « rêve versaillais » de Le Normand de Mézières : le « château neuf » (disparu sous la Révolution), le Pavillon italien et le Petit-Château ».
15 h – 16 h. Médiathèque Maurice Genevoix (ancienne mairie-école qui deviendra la première école Jules-Ferry), place du 11 Novembre. Conférence « La vie scolaire à Eaubonne, de la Révolution à nos jours », par Dominique Beaurain, professeur des écoles. Exposition Mémoires d’école à Eaubonne, réalisée en collaboration avec le service Archives-documentation de la Ville.
16 h 30 – 17 h 45. Conservatoire de musique (château du Clos de l’Olive), rue Cristino- Garcia. Evocation d’une grande famille de banquiers qui l’a longuement habité : les Davilliers, par Hervé Collet (salle Schubert). Visite de la grange attenante du XVIIIe siècle et du jardin de l’atelier du peintre Jobbé-Duval.
18 h – 18 h 30. Villa de Paul Eluard, 4 rue Hennocque. Evocation de l’occupation de cette maison par le poète Paul Eluard, sa femme Gala et le peintre Max Ernst dans les années 1923-1924, par un membre du Conseil de quartier Jean-Jacques Rousseau.

Dimanche 17 septembre 2017

10 h – 12 h. Hôtel de ville. 1 rue d’Enghien. Toutes les 30 minutes, par groupe de 25 personnes : visite commentée du bureau du maire, de la salle du bureau municipal, de la salle des mariages et de la terrasse, par M. le maire d’Eaubonne, Grégoire Dublineau, assisté des maires-adjoints. Présentation du rôle du conseil municipal et du bureau municipal (sur inscription au n° 01 34 27 26 62).
10 h - 13 h et 14 h - 18 h. Hôtel de Mézières, avenue de l’Europe. Exposition « 14-18 Commémoration du centenaire ». Thème : « 1917, année décisive », avec focus sur l’aviation. (exposition ouverte du 7 septembre au 8 octobre).
11 h 15 – 11 h 45. Villa Guimard, 16 rue Jean Doyen. Exposé sur l’oeuvre du célèbre architecte Hector Guimard et sur la villa, symbolique de l’Art nouveau, qu’il a fait construire à Eaubonne, par Martine Pinault, présidente du CGHIF-95.
12 h - 12 h 30. Tour néogothique, avenue Madame d’Houdetot. Exposé sur l’histoire de cette citerne construite en 1858 pour alimenter le Petit-Château, par Françoise Briscan, professeur de français, secrétaire adjointe du Cercle Historique.
14 h – 15 h. Hôtel de Mézières, avenue de l’Europe. Conférence de Jacques Rioland, historien, vice-président du Collège du Temps Retrouvé, sur l’histoire de ce « Bâtiment neuf », construit vers 1788 sur les plans de l’architecte Ledoux et qui sera considéré, durant tout le XIXe siècle, comme le « château d’Eaubonne », avant de devenir la mairie puis la bibliothèque de 1913 à 1993.
15 h 15 – 16 h 15. Château Philipson, 10 rue de Soisy. Visite commentée et conférence sur « L’attribution à l’architecte Ledoux de ce bâtiment, en dépit de quelques évolutions apportées par les propriétaires successifs aux XIXe et XXe siècles », par Jacques Rioland.
16 h 30 – 17 h 30. Eglise Sainte-Marie, rue Gabriel-Péri. Visite commentée et conférence sur « L’histoire de la première église du village et de la vie religieuse à Eaubonne, de la Révolution à nos jours », par Hervé Collet. Exposition d’une maquette de l’église, réalisée en Lego par Didier Gallois.
17 h 45 – 18 h 30. Bassin des Moulinets, rue des Moulinets (en fin de voie). Visite commentée du parc paysager et conférence sur les palmipèdes qui peuplent le plan d’eau, avec le concours de Guy Barat, ornithologue.

______________________________________________________________________________________________________________________

Un nouveau livre sur Eaubonne est disponible :



Format A4 cartonné, 160 pages et 200 illustrations. Prix de vente: 24 Euros (frais d'envoi en sus).
La mise en page et la typographie sont identiques au livre "Les belles heures du Château de la Chesnaie à Eaubonne", les deux sont conçus pour se côtoyer sur une étagère. Les deux sont édités par le Cercle Historique et Archéologique d'Eaubonne et de la Vallée de Montmorency.

Pour être informés de l'ensemble de nos activités en vallée de Montmorency,
vous pouvez télécharger la Lettre de Valmorency (au format pdf)